Météo El Djazair

Algérie: Le Coup de Coeur

Enquêtes Djamel Arabie Magazine

Ces contrats d'allotement par les plates-Formiers financières Algériennes qui plombent toute la destination Tunisienne

Les Gouvernements se succèdent et la valse des ministres continue en Tunisie qui garde le même constat catastrophique. Si le secteur du tourisme Algérien reproduit les mêmes échecs prouvés sous le mandat de Ghoul vite prouvés au premier jour de la saison estival, le constat reste amer autant que par les services Algériens du contrôle comme de la défaillance Tunisienne dans toutes les chaines de son hôtellerie.

C’est toute la politique Nationale du tourisme Tunisien qui est aussi, si elle continue d’exister réellement à revoir. Il y a peine quelques années, on se félicitait de passer quelques jours agréables dans l’hôtellerie Tunisienne comme dans un nombre croissant de villes côtières a l’intérieur du pays. Aujourd’hui, qu’on soit Algérien ou Russe, le client fait face a un problème qualité/Prix très sérieux. La classification des hôtels et des restaurants est faite au pif et du coup, c’est la loi de la jungle pour ne pas dire l’arnaque en matière de prix surtout et de la qualité ensuite. On se retrouve avec des 4 étoiles qui ne servent pas d’alcool dans les restaurants pourtant présentés comme gastronomiques retenus au départ par rapport aux exigences de la clientèle.

Lire la suite

 

L’enquête Bidon de l'inspecteur Ben Ali du ministère du tourisme.

A quelques jours de grand froid avant l’Aid El Adha , dans le vacarme assourdissant de ce ministère du tourisme d’aventure, un homme se fraie un chemin entre les souches des dossiers compromettants et les branches mortes, sur les rives supérieures de la rue Didouche Mourad. Cet homme, c'est l'inspecteur Bidon Ben Ali, qui débarque dans un "faux virage" - sous-titré «  du Rifi aux Andalouses »- avec ses allures de vieux Matalaabhalich solitaire, doutant de tout et désabusé, comme tout bon croyant de ce vieux parti politique de Smain Mimoun qui l’avait installé au poste d’inspecteur général bidon.

Lire la suite

 

Air Algérie et les Droits de Ses Passagers

Air Algérie reconnait peut de chose en matière des règles communes d’indemnisation ou d’assistance en cas de refus d’embarquement, d’annulation ou de retard important d’un vol, pourtant le nouveau règlement entré en vigueur le 17 février 2005 par la communauté internationale abroge un précédent règlement datant de 1991, renforce la protection des passagers en cas de surréservation et ouvre de nouveaux droits aux passagers en cas d’annulation ou de retard. Il s’applique sur tous les vols au départ des aéroports de la Communauté européenne (vols réguliers ou vols non réguliers), y compris ceux effectués dans le cadre d’un voyage à forfait, cela quelle que soit la nationalité de la compagnie aérienne.

Lire la suite

 

Etat du mouvement associatif au tourisme Algérien. (SNAV .FNAT)

La situation est grave : des dizaines d’agences de voyages sont  en situation difficiles, quelque soit leur situation ou le lieu ou elles se trouvent, elles sont condamnées à vivre sous le seuil de pauvreté.
Cela fait des années que cette situation dure, tant d'années, trop d'années que nous dénonçons la pauvreté intellectuelle du SNAV ou encore pire, celle de la FNAT et leurs pauvres représentants. En dépit de nos mobilisations cela n'a  apporté aucune  réponse à la question des ressources.

Mais la mobilisation citoyenne, nous en sommes sûrs, y parviendra un jour ! Parce que notre mission n'est pas de panser des plaies mais bien de dénoncer les magouilles et les incompétences ! Bien que nous l’avons a maintes fois signale, le ministre du tourisme fait comme si de rien n’était. alors qu’il assume les conséquences éventuelles.

Lire la suite