Météo El Djazair

Algérie: Le Coup de Coeur

Opinion:

Echec

C'est un échec, un gros échec. Le bilan de l'équipe Rahmani est catastrophique, au sens propre du terme. On ne pouvait pas imaginer qu'avec un homme aussi intelligent le tourisme allait descendre aussi bas. On était partis avec l'idée qu'il y avait enfin un potentiel humain et intellectuel pour monter et de se retrouver relégable, et en descente vers l’enfer et des projets abandonnés…

L’analyse n’est pourtant pas difficile à faire. On n'a jamais pu retrouver une bonne situation depuis la fin du terrorisme … Au début, j'étais persuadé que le nouvel effectif était à la hauteur. Mais ensuite j ai compris qu’en réalité, l’équipe n’à montré que beaucoup d'insuffisances, dans tous les secteurs. On a vu des insuffisances techniques au milieu d’un staff pourtant assez technique. Mais le restes n’étaient mêmes pas efficaces. Par moments, il y avait un peu d’efforts mais Dire que l'effectif était de qualité, c'est se mettre le doigt dans l’œil.

Lire la suite

 

notre opinion

Par F.Maârfia

En dépit de toutes les actions louables qu'engage actuellement monsieur le ministre du tourisme sur le terrain, soit par la communication d’experts, soit en mettant sur le terrain des techniciens hautement utiles, tels que les inspecteurs spécialisés, guides, nouveaux agents de tourisme, ou simplement en octroyant des budgets de fonctionnement pour les hôteliers en rade de rentabilité, de manière a rehausser leurs prestations a un minimum des exigences requises par le client, monsieur le ministre du tourisme, devenu véritable expert, devrait peut être imposer a son staff de récupérer sur le territoire, bien des hommes de bonne volonté et experts en matière de développement de promotion du tourisme.

 

Lire la suite

 

Les assises nationales

On peut regretter qu’un sujet aussi vaste soit traité en deux jours seulement et que certains thèmes proposés n’aient pas été abordés, tels qu’inviter les anciens du secteur, faute de temps , ou pour ne pas irriter

Le programme d’étude a cédé le pas aux visites et aux soirées artistiques incontournables. Il est vraie que pour montrer la palette touristique dans cette région, il fallait montrer le coté « animation », mais les organisateurs ont vraiment fait un effort particulier dans l’élaboration d’un dossier de presse qui débute par une phrase de Monsieur le ministre du tourisme, qui résume a elle seule le grand atout du tourisme algérien, « la chaleur de l’accueil, ou notre ministère est un ministre de mission et que ma porte reste ouverte a tous… »

Dans la même introduction, on note que pour la première fois, il est question d’un plan sérieux pour la relance du tourisme et le rehaussement du secteur au rang des secteurs producteurs de richesses et créateur d’emplois.

 

 

 

Dans un environnement gravement perturber par plus d’une décennie de violence, il est nécessaire d’entreprendre des actions réfléchies pour convaincre les différents opérateurs que ce passé est définitivement révolu. Il serait vain de prétendre que les événements relativement récents qua connu la région, (enlèvement de touristes) n’ont pas d’impacts négatifs sur l’appréciation de l’étranger quand aux conditions sécuritaires.

Lire la suite

 

Page 6 sur 6